informations et ressources libres sur la Capoeira et ses traditions Suivez nous sur Facebook
www.capoeira-infos.org
ActualitesHistoirePersonnagesRessourcesLiens
personnages  
Mestres :

Sinhozinho (Agenor Moreira Sampaio) 1891-1960

Agenor Moreira Sampaio, plus connu comme Sinhozinho de Ipanema, était Paulista, il nait à Santos, en 1891, et décède en 1960.

Doté d'une extraordinaire forme physique, il se fait remarquer dans différents types de sports. Il part terminer ses derniers jours à Ipanema, il habite plusieurs années à S.Cristóvão et à Copacabana. Il apprend sa capoeira en observant les "bambas" de son époque, en vivant avec des gitans, avec les "valentes" et les "malandros" du Rio d'alors. Il pratique d'autres formes de lutte, comme la boxe et la lutte gréco-romaine, il voit la capoeira comme une lutte, sans se préoccuper des aspects musicaux, du folklore et des activités acrobatiques.

Les capoeiras de Rio de Janeiro utilisent cet art pour se bagarrer, affronter leurs adversaires sans aucun esprit sportif, avant, fréquemment, et se disputer leurs territoires. La "navalha" et la "faca" est leurs inséparables compagnons constantes, causant blessures et mort à la fin des règlements de compte. Probablement parce que, la capoeira n'est pas éfficace pour la lutte de saisie, elle se compléte avec ces armes.

Sinhozinho est un instructeur connu d'activités athlétiques et de luttes qui maintient son centre d'instruction à Ipanema durant près de 20 ans. Au Club de Sinhozinho on pratique le lever de poids, la gymnastique avec des appareils, la boxe, la capoeira, etc. Ils y a, à cette époque, beaucoup moins d'academie à Rio de Janeiro et la jeunesse d'Ipanema a là l'opportunité de se préparer physiquement et d'apprendre divers exercices sportifs. La nuit, les athlètes se réunissent dans les bars proches pour bavarder et boire une bière, là certains se spécialisent plus dans la boisson que dans les activités physiques. Mais ceux qui se dédient aux entraînements reçoivent les attentions spéciales du maître et beaucoup sont deviennent des athlètes isolés, certains s'orientent vers l'enseignement sportif

Parmi ceux qui s'entrainent sous la direction de Sinhôzinho on peut citer : Paulo Azeredo, Paulo Amaral, Sílvio M. Padilha, André Jansen, Bruno et Rudolf Hermanny, Luiz Pereira de Aguiar (Cirandinha), Eloy Dutra, Carlos Alberto Petezzoni Salgado, Joaquim Gomes (Kim), Telmo Maia, Tom Jobim (le chanteur), Carlos Madeira, Darke de Mattos, Comandante Max, Paulo Lefevre, Paulo Paiva, Bube Assinger, Wanderley Fernandes (Paraquedas), José Alves (Pernambuco), Carlos Pimentel, Lucas et Haroldo Cunha, Manoel Simões Lopes, Flávio Maranhão, Carlos Alberto Copacabana, et de nombreux autres issus des générations suivantes, d'où la difficulté de les citer tous.

[source: www.huhermanny.tripod.com]

Biographie

capoeiragem no rio
Capoeiragem no Rio de Janeiro - Sinhozinho e Rudolf Hermanny
André Luiz Lacé Lopes
(en portugais)

Aberre
Ananias
Arthur Emidio
Atenilo
Barba branca
Bigodinho
Bilusca
Bimba
Boa Gente
Boca Rica
Bola 7
Brandao
Caiçara
Canjiquinha
Cobrinha Verde
Curio
Dois de ouro
Ezequiel
Gato
Gerson Quadrado
Gigante
Gildo Alfinete
Jair Moura
Joao Grande
Joao Pequeno
Joel
Jogo de Dentro
Juvenal
Leopoldinha
Livinho
Lua de Bobo
Lua Rasta
Maré
Moraes
No
Noronha
Parana
Pastinha
Paulo dos Anjos
Pele da Bomba
Samuel Querido de deus
Sinhozinho
Sombra
Tiburcinho
Traira
Virgilio da Fazenda Grande
Waldemar da liberdade

traduction et recherche: Aruera / 2014
© aruera
Cours de Capoeira à Nantes