Capoeira : informations et Ressources / News & free ressources / Informaçoes & Fontes Suivez nous sur Facebook
www.capoeira-infos.org
ActualitesHistoirePersonnagesRessourcesLiens
personnages  
Mestres :

Mestre Artur Emídio

La légende est continue dans la vie de Artur Emídio de Oliveira, Mestre Artur Emídio, depuis le temps de son enfance au sud de Bahia, la région du Cacao, de Gabriela, de Bataclã et des fameux colonels qui devinrent des mythes de la littérature (voir les livres de l'écrivain Jorge Amado).

Mestre Artur Emídio naît et passe sa jeunesse à Itabuna, à "l'époque des vaches grasses", où l'on trouve des cigarettes importées à des prix avoisinants aujourd'hui les 100 réals.

Cela est dût aussi au fait qu'il soit le seul élève reconnut du nom moins légendaire Mestre Paizinho, une figure mystérieuse, sur lequel courrent diverses histoires, Notamment celle de sa mort. Mestre Paizinho, selon Artur Emídio, meurt de mort naturelle, frappé par une méningite, mais jusqu' aujourd'hui d'autres se réfère à une mort héroïque. Certains content que, durant les nuit de pleine lune de Itabuna e Ilhéus, qu'il essaye de voler du haut d'un cocotier en utilisant les feuilles de palmier comme ailes, à la manière d'Icare dans la grèce antique. L'expérience se serait terminé par sa chute et sa mort.

Arthur Emidio & Waldemar Santana
Mestre Bimba et Arthur Emidio
en 1969

Déjà adolescent, Artur Emídio occupe les plateaux de cirque et les parcs de Itabuna durant les compétition de "luta livre", qui se transforment en démonstrations d'habilité d'arts martiaux alors peu connus et, principalement, l'art de la Capoeira. C'est son premier contact avec le succès. il devient connu et évoqué dans les chants de la ville.

Mestre Emídio habite avec ses parents dans une modeste maison alors située "Rua Direita", dans le quartier de Pontalzinho, mais de par sa réputation il fréquente la haute société locale où il a beaucoup d'admirateurs et d'amis. (…).

Itabuna est petite pour sa réputation et à 20 ans, il voyaga pour Rio de Janeiro, ou il ne tarde pas a connaître aussi le succès. Il fais des démonstrations, à l'ecole d'Education physique du service militaire. Puis devient l'invité de divers clubs sportifs. Il conquiert la sympathie de nombre de personne à une époque ou se développe la modedu Jiu-Jitsu et du Judo à Rio de Janeiro. Sans parler du karaté et encore moins des autres arts martiaux d'orient. (…). Sur les rings, il affronte des lutteurs de première plan comme, Rudolf Hermany, Robson Gracie, Carlos Coutinho (de Bahia), Carbono (de Rio) et Edgar Duro (de São Paulo).

Il affronte, avec succès, certains élèves de Mestre Bimba qui croisent son chemin.

Source [ Revista Capoeira nº 1 - Pág 16 ]


Aberre
Ananias
Arthur Emidio
Atenilo
Barba branca
Bigodinho
Bilusca
Bimba
Boa Gente
Boca Rica
Bola 7
Brandao
Caiçara
Canjiquinha
Cobrinha Verde
Curio
Dois de ouro
Ezequiel
Gato
Gerson Quadrado
Gigante
Gildo Alfinete
Jair Moura
Joao Grande
Joao Pequeno
Joel
Jogo de Dentro
Juvenal
Leopoldinha
Livinho
Lua de Bobo
Lua Rasta
Maré
Moraes
No
Noronha
Parana
Pastinha
Paulo dos Anjos
Pele da Bomba
Samuel Querido de deus
Sinhozinho
Sombra
Tiburcinho
Traira
Virgilio da Fazenda Grande
Waldemar da liberdade

traduction et recherche: Aruera / 2014
© aruera
Cours de Capoeira à Nantes